Beaucoup de personnes possèdent des biens immobiliers dans des pays depuis l’extérieur. Ainsi, il reste compliqué pour elles au moment venu de vendre ces biens immobiliers ou logements. Toutefois, grâce à la connaissance des étapes de ce processus, la vente est faisable et sans grandes difficultés. Quelles sont donc les démarches à suivre pour vendre son logement depuis l’étranger ? Découvrez tout à ce sujet dans l’article présent.

Évaluer le prix de vente

L’identification du prix réel de la vente de son bien immobilier est la première étape du processus d’une vente à distance. Pour ce faire, il est important de faire appel à une agence immobilière expérimentée. En effet, l’évaluation du prix réel d’un logement demande la mise en application de plusieurs critères tels que :

  • L’emplacement ou la situation géographique du bien immobilier ;
  • L’exposition du logement ;
  • Les atouts et les défauts du logement ;
  • L’état du logement.

Ainsi, grâce à ces différentes démarches, il est alors possible d’avoir une estimation réelle de la valeur financière du logement. Et donc de fixer à distance le prix minimum obligatoire pour la vente de son bien immobilier et cela sans avoir à se déplacer.

Toutefois, il est important de bien choisir les professionnels de cette évaluation afin que leur coût de prestation ne soit pas trop conséquent. À cet effet, il est recommandé de préférer recourir aux services d’une agence immobilière en ligne. Parce qu’en plus du prix, les agences immobilières en ligne proposent des services assez digitalisés. Du coup, il vous est possible de tout suivre à l’étranger. Que ce soit sur les visites, l’avancée des négociations et de la vente, les offres.

Avoir recours à un collaborateur sur place

Afin de mieux superviser et finaliser la vente de son bien immobilier depuis l’étranger, il est important de signer une procuration à un ami de confiance. Ainsi, celui-ci peut agir à la place du propriétaire et procéder à la vente. Il est également possible de donner cette procuration à un collaborateur de son notaire.

De même, la personne sur place bénéficiant de la procuration du propriétaire se charge des démarches administratives. Il va réunir les documents nécessaires à la vente d’un logement comme la pièce d’identité valide, les factures d’achat des éléments mobiliers, les procès-verbaux des assemblées générales, le pré-état daté. Il rassemble également toutes les pièces liées aux diagnostics techniques du bien immobilier. Il s’agit entre autres du diagnostic assainissement, du diagnostic de performance énergétique, du diagnostic gaz.

Faire appel au notaire pour la signature

Lorsque l’agence immobilière en charge de la négociation du prix de vente du bien, trouve un acheteur intéressant, alors il faut procéder à la signature chez le notaire. Ceci se fait dans le cadre de l’établissement du compromis de vente.

Par ailleurs, la procuration pour vendre est expédiée au propriétaire qui la signe et la renvoie. Le notaire authentifie la procuration, et trois mois après il va procéder à l’officialisation du transfert de propriété. Généralement, il est possible de suivre le déroulement de cette étape importante grâce à la visioconférence.

Le dernier détail reste la plus-value taxable qui est à prélever sur le prix de vente du bien immobilier. Il faut donc recourir à un représentant fiscal et à un notaire pour une meilleure orientation.

En somme, la vente d’un bien immobilier depuis l’étranger prend par des étapes assez contraignantes. Toutefois, cela reste faisable si le propriétaire confie cette vente à des partenaires de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.