L’investissement dans le domaine de l’immobilier est un moyen efficace pour préparer sa retraite ou sécuriser en partie l’avenir de ses enfants. Pour cela, il est important de sécuriser tous vos biens immobiliers. Cela vous permet d’éviter d’éventuels litiges à venir. La sécurisation du bien immobilier doit démarrer avant même la construction des bâtiments. Suivez alors dans cet article, comment sécuriser efficacement ses biens immobiliers.

Sécuriser le bien avant la mise en location

La sécurisation du bien immobilier doit débuter même avant la construction des logements. Si vous ne veillez pas aux détails juridiques dès le début des travaux de construction, vous courez alors le risque de perdre votre investissement. La sécurisation est importante lors des travaux et dans la phase de recherche de locataires.

  • La phase des travaux

Au cours de cette phase, il est très important de s’entourer des professionnels du domaine de l’immobilier (Bâtiment et travaux publics) et d’un avocat en droit immobilier. En effet, pour réussir une construction, il est nécessaire de la confier à des professionnels ayant une expérience avérée dans le domaine. Alors, il est important de signer un contrat de travail avec l’entreprise à qui vous décidez de confier les travaux. C’est donc à ce niveau que se situe le rôle de l’avocat en droit immobilier. Il sera chargé de proposer les contrats aux entrepreneurs et veiller à ce que les intérêts de son client soient préservés. Les contrats signés avec les entrepreneurs sont une garantie que tout se passera bien. Dans le cas échéant, l’entrepreneur prend en charge les dépenses supplémentaires liées à une erreur sur le chantier de construction.

  • La phase de recherche de locataires

Lors de la recherche de locataires, il est nécessaire de vérifier si le candidat à location a la capacité de payer régulièrement les frais de loyer. Pour cela, il doit fournir des dossiers suivant l’arrêté  n° 2015-1437 du 5 novembre 2015 fixant la liste des pièces justificatives pouvant être demandé à un candidat à la location. Il faut veiller à ce la pièce justifiant la profession soit fournie afin de rassurer le propriétaire que les frais de loyer seront régulièrement payés.

  • Le recours au bail notarié

Vous pouvez faire recours au bail notarié pour la gestion de vos logements en location. Cette technique consiste à signer vos différents contrats de bail devant un notaire qui se changera de veiller à ce que les contrats soient respectés. Cette procédure diminue les tracasseries administratives que le bailleur est appelé à faire.

La sécurisation du bien pendant la location

En dehors de la sécurisation avant la mise en location, il est nécessaire de faire la sécurisation pendant la location. La première précaution à prendre par le bailleur est l’assurance du logement par le locataire. Ce dernier doit prendre l’engagement d’assurer la sécurité du logement contre les incendies et autres dégâts. À cet effet, il peut, ensemble avec le bailleur, souscrire à une assurance pour prévenir ces cas de dégât. La seconde précaution intervient dans le cas des impayés. Lorsque vous constatez le premier mois d’impayé, vous devez faire appel à votre notaire de justice ou vous rapprocher de votre locataire pour avoir les raisons. Par ailleurs, il faut préciser dans le contrat de bail que le locataire est tenu de réparer ou de remplacer un matériel endommagé au cours de son séjour dans le logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.