Dans la procédure de divorce, l’intervention d’un avocat est cruciale pour la réussite du dossier. L’avocat doit mener, de mains de maître sa mission afin de favoriser au mieux son client. Mais, lorsque le client ne trouve pas satisfaction, il peut décider de procéder au changement de son avocat. La loi lui permet de procéder au remplacement de son avocat dans la procédure de divorce. Dans la suite de cet article, vous allez trouver les étapes pour le changement d’un avocat pendant la procédure de divorce.

Étape première : bien choisir le moment de remplacement

C’est vrai, vous pouvez remplacer votre avocat pendant la procédure de divorce. Mais, cela n’est pas sans risque pour votre affaire. Surtout quand vous faites le changement n’importe comment. En effet, vous devez éviter par exemple de changer un avocat à la veille d’une audience de conciliation. Il faut alors choisir le moment propice pour changer votre avocat afin que le nouveau puisse avoir le temps nécessaire pour s’imprégner du dossier avant une quelconque audience. Si vous ne trouvez pas le bon moment, il faut mieux faire appel après l’audience avec un autre avocat.

Étape deuxième : informer l’avocat de votre décision

Après avoir identifié le moment idéal pour procéder à son remplacement, vous pouvez informer votre avocat. Lui porter l’information de son remplacement constitue la deuxième étape du processus. L’information doit lui parvenir par lettre recommandée avec accusé de réception. La lettre va donc annoncer la décision du client a fait le retrait de son dossier. Si le client le souhaite, il peut donner les coordonnées du nouvel avocat dans la lettre. Ainsi, l’avocat qui est remplacé va confier le dossier directement au nouvel avocat. En réalité, lorsqu’un client exprime la volonté du retrait du dossier, l’avocat doit donner toutes les informations relatives au dossier au nouveau. Mais, il n’est pas obligé de donner les informations qui concernent les courriers qu’il a adressés à d’autres avocats pour évoluer dans le dossier.

Étape troisième : payer les honoraires de l’avocat changé

La troisième étape consiste à payer les honoraires de l’avocat que vous voulez changer. Cette mesure est d’ailleurs la condition pour qu’un nouvel avocat prenne le dossier en charge. Ainsi, il doit donc envoyer lui aussi une lettre dans laquelle il expose en détail à son ancien client ses prestations et ses honoraires. Alors, le client doit payer totalement ces honoraires afin de permettre au nouvel avocat de prendre le dossier. Mais, lorsque le bâtonnier est informé du non-paiement des honoraires de l’ancien avocat, il peut décider de donner une autorisation pour le nouveau de prendre le dossier.

Étape quatrième : les devoirs du nouvel avocat

Le nouvel avocat doit mener certaines actions avant de prendre possession totalement de l’affaire. En réalité, ce dernier doit prendre contact avec l’ancien avocat. Cette prise de contact a pour finalité de récupérer entièrement le dossier. Sa mission consiste aussi à vérifier si les honoraires de l’ancien avocat ont été réglés.

En bref, il est bien possible de changer son avocat en pleine procédure de divorce. Et cela se fait en quatre différentes étapes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.