L’attestation d’assurance habitation fait partie des documents exigés par les propriétaires lorsqu’ils mettent leur maison à la disposition des locataires. Ce n’est pas seulement un sésame pour obtenir un bail. Ce contrat est très intéressant pour éviter d’éventuels problèmes si un sinistre survient. Elle vous dégage de toute responsabilité. Son absence représente en revanche un très gros risque.

Une couverture importante pour le locataire

En général, lorsqu’une destruction se produit, elle ne vous prévient pas. Dans cette situation, vous n’avez d’autre choix que de vous protéger du danger potentiel. La loi du 6 juillet 1989 rend obligatoire la souscription d’une assurance appropriée telle que l’assurance des risques locatifs.

  • Cette assurance ne vous apportera aucune indemnisation dans le cas où un incendie ou une fuite d’eau causerait la destruction de l’immeuble et de son intérieur.
  • Si la destruction touche votre quartier, l’assurance habitation vous offre l’avantage de la couvrir.

Si vous n’avez pas tenu compte de la nécessité de cette police d’assurance, vous devrez supporter l’intégralité des répercussions financières des dommages qui en résultent. Ce problème ne sera pas oublié tant qu’il n’aura pas été abordé et réglé. Même si vous n’en voulez pas l’obligation, le Code des assurances exige que vous présentiez chaque année au propriétaire une copie de votre certificat d’assurance. Le non-respect de cette obligation entraînera des mesures punitives.

Des risques en cas d’absence d’assurance habitation

Malgré le fait que la loi soit stricte, il y a encore des gens qui ne souscrivent pas d’assurance habitation. Cela s’explique par le fait qu’elles ne veulent pas payer les primes exigées par le Code des assurances. Dans ce cas, s’il y a des dommages aux locaux, les frais de réparation seront à votre seule charge. Même si l’expertise précise un certain montant, vous n’avez pas le privilège d’impliquer le propriétaire. Si vous ne parvenez pas à régler le problème dans le délai imparti, le propriétaire peut faire appel à un avocat. Si l’affaire est portée devant les tribunaux, vous devez être prêt à payer des frais supplémentaires en plus du prix de la réparation.

A lire aussi  Le surendettement des particuliers : causes, conséquences et solutions

Vous pouvez également être tenu responsable de certains dégâts issus de votre habitation. Non seulement vous aurez à payer la réparation du logement de votre propriétaire, mais en plus vous assumerez également les dégâts des voisins. D’ailleurs, en cas de problème, si vous n’avez pas d’assurance, vous pouvez être taxé de négligence et vous n’aurez pas gain de cause même si les dégâts viennent d’un vice de construction.

Les bénéfices offerts par une assurance habitation

Si vous êtes propriétaire d’une maison, vous êtes déjà couvert par une assurance en cas de dommages importants. Toutefois, si un incendie détruit votre maison et vos biens, l’assurance n’est pas forcément suffisante pour couvrir les pertes. Un meilleur choix est de souscrire une assurance tous risques. Si vous avez loué un appartement meublé et que le mobilier est détruit par un incendie, l’assureur envisagera de vous indemniser pour les pertes subies, sauf si votre police l’exclut expressément.

Une assurance habitation complète offre une protection étendue. Il est possible d’ajouter des garanties facultatives si on le souhaite. Si quelqu’un s’introduit dans la maison en votre absence et vole des objets, la compagnie d’assurance peut s’en occuper rapidement si la police adéquate est en place. De plus, si un équipement électrique obsolète dans le bâtiment finit par causer des dommages, le fournisseur d’assurance couvrira les coûts si une assurance complète a été souscrite. Vérifiez également si votre propriétaire n’a pas un contrat habitation non occupant. Cela peut couvrir certains dommages qui ne sont pas pris en compte par votre police d’assurance.

A lire aussi  Litige avec sa mutuelle santé : comment réagir et défendre ses droits ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *