La trottinette électrique fait partie des engins de déplacement les plus prisés en ce moment. En effet, grâce à cet appareil, vous pourrez vous rendre plus facilement et plus rapidement à votre destination. Vous n’allez plus dépendre des transports en commun ou encore du trafic. De plus, en optant pour une trottinette électrique, vous réduisez votre empreinte carbonique. Mais comme tous les véhicules terrestres à moteur, la trottinette électrique est soumise à l’obligation d’assurance. Grâce à notre guide, vous allez découvrir à quelle assurance vous devez souscrire, combien cela va vous coûter et quelles assurances peuvent vous être utiles.

Assurance responsabilité civile : assurance trottinette électrique obligatoire

La trottinette électrique est très appréciée pour sa praticité. Mais comme vous allez l’utiliser sur la route et que vous n’êtes pas à l’abri des accidents avec votre engin. Vous êtes dans l’obligation de souscrire à une assurance pour pouvoir circuler avec en toute légalité. La loi impose comme l’assurance obligatoire pour la trottinette électrique l’assurance responsabilité civile. Cette assurance permet d’indemniser les dommages corporels et matériels que vous avez causés à autrui en provoquant un accident avec votre machine. Comme c’est une obligation légale, le non-respect de cette obligation d’assurance est considéré comme un délit. Ce qui vous expose à plusieurs sanctions comme :

  • Le paiement d’une amende qui peut atteindre les 3 750 €.
  • La confiscation de votre trottinette électrique.
  • L’obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.
  • La réalisation d’une peine de travail d’intérêt général.
  • L’interdiction de conduire certains véhicules terrestres à moteur.
A lire aussi  Tout savoir ce que dit la loi sur le tapage nocturne

En plus de ces sanctions, le fait de conduire une trottinette électrique vous expose à un grand problème financier. En effet, si vous provoquez un accident et que vous n’êtes pas assuré. Vous êtes dans l’obligation de prendre en charge l’indemnisation des victimes de votre accident. En fonction de la gravité des dommages, la facture peut être très élevée. Ce qui peut entamer votre équilibre financier.

Si vous voulez être à l’abri de tous ces risques, souscrivez à l’assurance trottinette obligatoire. Cette assurance n’est d’ailleurs pas incluse dans votre contrat d’assurance habitation. Il faut un contrat spécifique pour protéger votre engin. Vous pouvez souscrire à cette assurance auprès de votre assurance habituelle ou d’une autre compagnie si elle propose une offre plus intéressante.

Les assurances recommandées pour une trottinette électrique

Bien que la loi vous impose la souscription à l’assurance responsabilité civile pour votre trottinette électrique. Nous vous conseillons de souscrire à d’autres garanties. Effectivement, l’assurance obligatoire ne va couvrir que les dégâts que les victimes de l’accident que vous avez commis ont subis. Vous et votre appareil n’êtes donc pas assurés. Si vous voulez que les frais engagés pour vos blessures ou pour la réparation de la casse de votre trottinette électrique soient pris en charge, vous allez souscrire à des garanties supplémentaires.

La garantie accident individuel va couvrir vos blessures dans un accident avec votre trottinette électrique, et cela que vous soyez ou non le responsable du sinistre. La garantie contre le vol quant à elle vous indemnise en cas de vol de votre engin. Des exclusions et des conditions s’appliquent à cette garantie. La garantie casse quant à elle prend en charge les dommages accidentels de votre trottinette électrique ou sa casse dans un accident que vous avez provoqué.

A lire aussi  La formation loi Alur est-elle obligatoire pour les professionnels immobiliers ?

Assurance trottinette électrique : le tarif

Le prix à payer pour assurer une trottinette électrique dépend de son prix, de son état général, de sa localisation ainsi que des garanties auxquelles vous voulez souscrire. §Si vous voulez une protection complète, vous pouvez prévoir un budget mensuel de 7 à 20 €. En revanche, si vous ne voulez souscrire qu’à l’assurance trottinette minimale obligatoire, le prix varie de 3 à 11 € le mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *