Le désir de gagner du temps est le motif majeur de la dématérialisation de plusieurs procédures. C’est le cas aussi de la procédure de divorce. Ainsi, il est désormais possible de divorcer en ligne. Mais, avant que cela n’arrive, il faut que certaines conditions soient réunies. Quelles sont donc les conditions qu’il faut respecter pour divorcer en ligne ? Dans la suite de cet article, vous allez trouver les conditions favorables pour un divorce électronique.

C’est quoi le divorce en ligne ?

La rupture d’un mariage est consacrée par un divorce. La cause d’une telle rupture entre deux personnes qui se sont mariées à la mairie est multiple. Il en existe plusieurs types de divorces. C’est-à-dire des plus simples au plus complexe. Alors, le divorce en ligne consiste donc à faire cette rupture au moyen de l’internet. C’est-à-dire que le divorce va se passer à distance. Il est important d’avoir à l’esprit qu’un divorce peut venir non seulement de l’homme, mais aussi de la femme. Le rôle de l’internet dans la procédure de divorce donne le statut de divorce en ligne à la procédure. Il existe même des avocats qui se sont spécialisés dans ce type de divorce. Leur accompagnement est donc nécessaire dans ce processus.

Comment se déroule un divorce en ligne ?

Oui, il est bien possible de divorcer en ligne. Mais, la procédure ne se déroule pas entièrement sur le net. En effet, certaines actions doivent être effectuées de manière physique. Ainsi, il faut rencontrer les avocats physiquement afin de définir les modalités de la rédaction de la convention de divorce. Après les 15 jours de délai dont dispose l’avocat pour écrire la convention, les deux parties doivent se rencontrer afin de signer la convention. Votre avocat sera sans doute très utile pour vous aider concernant la pension alimentaire et la garde des enfants.

A lire aussi  Divorce judiciaire ou à l'amiable : quelles sont les différences et comment choisir ?

Quelles sont les conditions favorables pour le divorce en ligne ?

Le divorce en ligne est une procédure un peu particulière. Puisqu’il n’est possible que lorsque certaines conditions sont respectées. Alors, avant de divorcer en ligne, il faut obligatoirement que le divorce soit à l’amiable. C’est la première condition. Ce qui veut donc dire qu’on ne peut pas faire les autres types de divorces en ligne. Ensuite, chaque époux doit avoir son avocat. Vous ne devez pas gérer des biens ni gérer le partage de garde des enfants. De plus, lorsque vous n’avez pas une procédure de divorce en cours ni une procédure de surendettement, vous pouvez divorcer en ligne. Vous ne devez pas, par ailleurs, vous retrouver sous tutelle. Lorsque ces différentes conditions sont respectées, vous pouvez divorcer en ligne.

Alors, le divorce en ligne est une procédure qui comporte des atouts. Le plus intéressant est sur le plan économique. En effet, le divorce en ligne coûte moins cher par rapport au divorce traditionnel. De plus, vous n’aurez pas à prendre en compte le déplacement de votre avocat dans votre budget. Puisque, la majeure partie de la procédure sera sur internet. Par ailleurs, les honoraires des avocats sont moins chers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *