Vous habitez en France, vous voulez investir dans l’immobilier ? Vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt via le dispositif de défiscalisation Pinel. Comment ? En achetant un bien immobilier neuf et s’engage à louer ce logement durant une période déterminée. Cette réduction est variable en fonction de la durée de votre engagement locatif, et certaines conditions sont nécessaires pour bénéficier de cet avantage.

Loi Pinel : relancer la construction des logements neufs

La loi Pinel a mis en place des principes pour atteindre cet objectif de faciliter la construction des logements. Le gouvernement offre certains profits pour inciter et encourager les personnes qui paient des impôts à investir dans l’immobilier. Le bien en question est censé être neuf et destiné à être loué. Ce dispositif de Pinel facilite la construction des appartements dans les villes où la demande locative est forte.

C’est-à-dire dans les zones tendues où la demande est beaucoup plus nombreuse que la résidence à louer et dont le montant est plus élevé que le loyer moyen. Cette loi a aussi pour rôle de donner une Proposition locatif au loyer sensé et contrôlé afin que les foyers à faible revenu puissent accéder facilement à un domicile et vivre décemment.

Les avantages du dispositif Pinel

Le principal avantage que la loi vous donne en investissant selon le dispositif Pinel est l’abattement fiscal qui peut aller jusqu’à 63 000 € en 12 ans. La baisse du montant d’impôt dans le cadre du dispositif d’investissement locatif Pinel est calculée en faveur de la durée de la mise en location du logement. Si l’engagement locatif est de 12 ans, la diminution d’impôt est de 17,5 %, si c’est 9 ans, celle-ci est de 15 %.

A lire aussi  Les obligations des SCPI face à la loi ANI : enjeux et perspectives

Un engagement de 6 ans vous offre une baisse d’impôt de 10,5 % du prix du bien avec la loi Pinel. Cet avantage peut atteindre jusqu’à 21 % de réduction avec la loi Pinel, un nouveau dispositif bonifié qui nécessite un critère énergétique.
De cette manière, en plus de défiscaliser,

  • Vous pouvez constituer un patrimoine immobilier solide et durable et qui prend de la valeur avec le temps, quoi qu’il se passe. Une amélioration de gain est aussi attribuée si vous désirez revendre.
  • Préparer votre retraite : quand l’engagement est fini, vous pouvez louer votre maison et profiter de la revenue complémentaire tirée des loyers perçus, ou obtenir une plus-value intéressante lors de la revente. L’utiliser comme résidence principale est aussi intéressant.
  • Vous pouvez louer ce logement à votre proche, le dispositif permet la location à la famille (grands-parents, parents, enfants et petits enfants).
  • Vous bénéficiez d’une protection familiale en plus, car l’assurance de prêt protégera votre famille en cas d’accident de la vie.
  • Devenir propriétaire sans apport : la loi vous autorise à devenir propriétaire sans apport et votre achat est remboursé par le loyer bénéficié chaque mois ainsi que l’avantage fiscal.

Les conditions de la loi Pinel

Pour pouvoir utiliser et profiter de la loi Pinel, il faut honorer certaines circonstances. Tout d’abord, vous devez opter pour un bâtiment neuf ou en état de finition ou d’une ancienne maison innovée comme neuf. La construction doit être finie en 30 mois et doit être louée dans l’année qui suit la livraison du bien. Le logement doit se localiser dans une zone éligible au dispositif de défiscalisation Pinel.

A lire aussi  Aspects juridiques incontournables lors de la reprise d'une entreprise

En général, le territoire français est reparti en zone A bis, A, B 1, B 2 et C pour l’application de la loi. Votre bien doit être situé en zone A bis, A et B 1. Vous devez en outre respecter les plafonds et les revenus des locataires. La limite du loyer Pinel est comptée en rapport avec le secteur ainsi que la surface du bien. Un coefficient multiplicateur est appliqué dans ce compte qui est actualisé annuellement. Il est calculé en euro par mètre carré.

Votre appartement est obligé d’être loué à des locataires dont les ressources ne devraient pas dépasser un montant spécifique par foyer. Ce plafond de revenue Pinel est mis à jour chaque année. Il dépend de la zone où le bien se trouve et la composition formant la demeure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *